Retour sur l’apéroPOP / longue peine mort

ApéroPop : l’aventure continue !

Le 14 novembre dernier, la communauté Champ Libre a de nouveau investi le bar La Maison le temps d’un débat autour de la question des longues peines et de la peine de mort. C’est avec l’association Ensemble Contre la Peine de Mort et avec le soutien massif des membres de l’Observatoire International des Prisons que nous avons fait les constats suivants :

Perpétuité

La perpétuité existe vraiment en France étant donné qu’une personne peut se voir condamner à une peine d’enfermement à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans ce qui signifie qu’avant cette période, cette personne n’aura aucun espoir de pouvoir sortir de détention.

Peine de mort

Une partie de la population française croit toujours que la peine de mort est une solution acceptable : le chiffre des personnes se disant « pour » la peine de mort est selon un récent sondage de 52% sur le territoire français.

Vieillir en prison

Le vieillissement de la population carcérale est un véritable problème que l’administration pénitentiaire devrait traiter avec plus d’énergie. Car vieillir en prison c’est perdre en autonomie dans un milieu où cette autonomie se réduit déjà à peau de chagrin.

Sortir après une longue peine

La sortie après une longue peine est chose difficile d’autant plus que la préparation à la sortie n’est que rarement satisfaisante. Un détenu sortant de prison après 20 ans risque d’être déboussolé dans un monde qui aura changé en son absence.

Les « monstres »

Ceux qui sont parfois appelés par les politiques ou les médias des « monstres » sont au final des produits de la société et qu’à ce titre il est de notre ressort que de se poser la question de leur retour à la société. Que nommer quelqu’un « monstre » c’est nier son appartenance au genre humain et ne pas traiter le sujet.

RDV pour le prochain ApéroPOP le 19 décembre!