Nos actions confinées

Depuis le samedi 14 mars, les bénévoles et intervenants de Champ libre n’interviennent plus en prison et en CHRS. Il nous fallait absolument trouver le moyen d’agir. Notre raison d’être, le lien social, est particulièrement mis à mal aujourd’hui et il est d’autant plus important de nous adapter rapidement.

L’expérience d’enfermement qu’on est en train de vivre peut-elle permettre d’ouvrir la discussion et un début de conscientisation de ce qu’est l’enfermement ? Qu’est-ce que ça veut dire, la privation de liberté ? Ce que met en relief le confinement c’est que nous partageons tous un besoin fondamental : c’est ce lien social avec les proches, qui fait de notre quotidien quelque chose de vivant.

Certes, nos activités habituelles sont suspendues, mais nous ne sommes pas arrêtés là. Alors que se passe-t-il ?

Des lettres aux détenu.es

Nous avons décidé de mettre en place une correspondance épistolaire avec toutes les personnes détenues dont on avait le contact pour leur dire qu’on pense à eux et elles. 

C’est un appel à ceux qui se sentent l’envie de prendre la plume. Si vous êtes motivé.es, contactez-nous ! Pour en savoir plus sur nos motivations sur ce projet Maï-Liên en parle également dans un live facebook (min 30′) avec la Base.

Des visio conf sur les prisons

Une première rencontre a été organisé avec Kevin Chausson du CGLPL pour qu’il nous fasse le point sur la situation des prisons françaises face au Coronavirus. Nous continuons l’organisation d’événements publics avec un live prévu dans les jours à venir sur le Coronavirus en prison, et un Apéro POP psychiatrie et enfermement.

Des actions communes inter-associatives et un soutien à l’OIP

Face aux limites que l’on rencontre chacun dans nos missions, nous avons voulu nous regrouper avec d’autres associations afin de réfléchir ensemble à nos actions possibles et réunir nos efforts. Une rencontre s’est faite mercredi 15 avril avec dans un premier temps des représentants du Genepi, l’ANVP, Permis de Construire, l’Association Prisme, la Cimade, le GMP, Médecin du monde, la Croix Rouge et Lire pour en sortir. Quelques bénévoles de Champ libre se mobilisent également avec l’OIP pour travailler à la réédition du Guide du prisonnier.

Et pour l’Assemblée Générale…

Prévue le samedi 25 avril, elle est bien entendue repoussée. Nous vous tiendrons informé de la date choisie. Mais on souhaite vous proposer un format de rencontres en petits groupes.. on vous en dis plus rapidement !