Cycle astrophysique à la Maison d’Arrêt de Bois d’Arcy

A la Maison d’Arrêt de Bois d’Arcy, on a parlé des astres, des étoiles et des constellations pendant un mois. Aurore, bénévole Champ Libre a accompagné 4 intervenants de haut vol sur un programme planant :

Séance 1 : De l’origine des éléments vers l’exploration des astres 

Avec Gabriel Fioni
Comment les différents atomes qui composent tous les objets, et nous-mêmes, se sont formés ? En partant des premiers instants de l’Univers, ils ont parcourru ce qui s’est passé au cœur des étoiles pendant des milliards d’années. … Au programme, l’origine des éléments, la création et l’origine des atomes, illustrés à travers le processus de gravitation, les cycles de vie du soleil et des étoiles.

Séance 2 : Vers l’exploration des astres : Le Soleil et ses cousines les étoiles

Avec Frédéric Baudin
Que sont les étoiles ? Qu’est ce qui les différencie les unes des autres ? Comment évoluent-elles ? Partant des étoiles en général, ils se sont attardés ensuite sur le Soleil, étoile la plus proche de nous et dont nous avons les plus belles observations.

Séance 3 :L’exploration spatiale au cœur du système solaire

Avec Jean-Pierre Bibring
Histoire de l’exploration spatiale au cœur du système solaire : Que nous a-t-elle apporté ? Quelles nouvelles représentations du monde et de l’Univers nous permetelle d’entrevoir ? Qu’est-ce que le système solaire peut nous apprendre sur la pluralité et la diversité des mondes, comme sur l’émergence de la vie ? Au programme cette fois-ci : la course aux premiers exploits entre l’URSS et les États-Unis, les premiers satellites, les premières fusées, etc. et les différentes évolutions technologiques qui y sont associées.

Séance 4 : L’homme à la conquête de l’espace

Avec Natacha Combier et Philippe Laurent
Depuis la guerre froide et les missiles balistiques jusqu’aux premiers touristes de l’espace, l’homme étend son exploration de l’univers, chaque jour un peu plus loin. Retour sur l’histoire d’une des plus grandes épopées humaines et courses aux avancées technologiques.

Séance 5 :La physique des particules pour comprendre l’Univers

Avec Laurent Chevalier
Les mesures actuelles sur l’infiniment petit en laboratoire et sur l’infiniment grand avec des « télescopes » sont très précises, mais leurs cadres théoriques sont incompatibles… Alors qu’en est-il aujourd’hui de la théorie du TOUT ?

Séance 6 :Qu’il est long le chemin jusqu’au boson de Higgs

Avec Lydia Fayard
Cela fait 5 ans que la découverte de la particule du boson de Higgs a été annoncée par le grand laboratoire Européen à Genève, le CERN. De quoi s’agit-il ? Que fait-on au CERN ? Le Higgs, c’est quoi ? Pourquoi est-il important ? Comment a-t-on fait pour le trouver ? Et maintenant, que fait-on ?

Les retours des intervenants :

Laurent Chevalier
« Le public était très réactif et a posé de nombreuses questions sur la physique, l’astrophysique et la cosmologie. Quelques personnes étaient bien informés sur certains domaines et sont intervenues à juste titre. Il me reste, de ces quelques heures et malgré le lieu, des souvenirs très forts d’enthousiasme sur un sujet qui peut paraître compliqué. J’espère que les personnes présentes ont pu, comme moi, ressentir un moment de partage très enrichissant. »
Lydia Fayard
 » Une audience très réactive ce matin à Bois d’Arcy.  Beaucoup de questions et des remarques au point où la présentation a pris du retard!  Un séminaire comme on aime, avec la participation de tous. A refaire ! « 
 Retour d’E., l’un des participants de l’atelier 
« Les interventions sont de très très qualité et l’implication des personnes qui viennent est grande. Cette activité apporte un supplément d’âme et de connaissances pendant quelques heures. »
Aurore, bénévole Champ Libre
« Un premier atelier, d’une grande richesse ! Richesse, dans l’échange et le partage de savoirs. Nous avions un groupe de fins connaisseurs de l’astrophysique. Donc à chaque fois, de nombreuses questions posées et une belle écoute. Des intervenants passionnants et très ouverts au partage de leurs connaissances. Et bien sûr, richesse humaine, avec un partage de ces ateliers dans le respect et l’égalité et avec beaucoup de plaisir à être ensemble. »

Retour sur l’apéroPOP / longue peine mort

ApéroPop : l’aventure continue !

Le 14 novembre dernier, la communauté Champ Libre a de nouveau investi le bar La Maison le temps d’un débat autour de la question des longues peines et de la peine de mort. C’est avec l’association Ensemble Contre la Peine de Mort et avec le soutien massif des membres de l’Observatoire International des Prisons que nous avons fait les constats suivants :

Perpétuité

La perpétuité existe vraiment en France étant donné qu’une personne peut se voir condamner à une peine d’enfermement à perpétuité avec une période de sûreté de 30 ans ce qui signifie qu’avant cette période, cette personne n’aura aucun espoir de pouvoir sortir de détention.

Peine de mort

Une partie de la population française croit toujours que la peine de mort est une solution acceptable : le chiffre des personnes se disant « pour » la peine de mort est selon un récent sondage de 52% sur le territoire français.

Vieillir en prison

Le vieillissement de la population carcérale est un véritable problème que l’administration pénitentiaire devrait traiter avec plus d’énergie. Car vieillir en prison c’est perdre en autonomie dans un milieu où cette autonomie se réduit déjà à peau de chagrin.

Sortir après une longue peine

La sortie après une longue peine est chose difficile d’autant plus que la préparation à la sortie n’est que rarement satisfaisante. Un détenu sortant de prison après 20 ans risque d’être déboussolé dans un monde qui aura changé en son absence.

Les « monstres »

Ceux qui sont parfois appelés par les politiques ou les médias des « monstres » sont au final des produits de la société et qu’à ce titre il est de notre ressort que de se poser la question de leur retour à la société. Que nommer quelqu’un « monstre » c’est nier son appartenance au genre humain et ne pas traiter le sujet.

RDV pour le prochain ApéroPOP le 19 décembre! 

Revue de presse du mois de Novembre

Vous n’avez pas suivi l’actualité de la prison ce dernier mois ?

Voici une petite piqûre de rappel : Revue de presse généreusement prêtée à Champ Libre par le bureau du Groupement Multiprofessionnel des Prisons (GMP).

On y apprend notamment :

  • que le directeur du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin a interdit aux détenus de téléphoner à l’OIP
  • que la modification des règles d’attribution de place dans les hébergements d’urgence parisiens augmente les « sorties sèches » de détenus
  • que Myriam Joël, docteure en sociologie, a consacré sa thèse à une interrogation pas ou peu étudiée auparavant : Comment se vit la sexualité en prison de femmes ?
  • que Emmanuel Macron s’est engagé à créer une Agence « chargée de développer et d’encadrer les travaux d’intérêt général » mais que les associations sont dubitatives…

Télécharger la revue de presse

Les Apéros POPulaires #5

Suite au franc succès du dernier Apéro POPulaire, on se lance de nouveau ! On vous donner rendez-vous mardi 14 novembre à 19h30 au bistrot La Maison (boulevard de la Villette) pour une nouvelle rencontre.

Le principe est simple : 2h autour de quelques verres et de petites douceurs pour déconstruire les préjugés sur la prison.

Fil rouge de cette session : longue peine / peine de mort. Parce que l’abolition de la peine de mort n’est toujours pas une réalité universelle, parce que les longues peines remplacent parfois cette peine de mort, bref parce que le débat est toujours d’actualité.

Cette soirée est faite pour vous si :
– vous n’y connaissez rien de rien mais vous voulez savoir si les détenus portent vraiment des tenues orange comme dans les séries américaines (VENEZ, CE FORMAT EST FAIT POUR VOUS!)
– vous êtes un spécialiste et vous êtes frustré du peu d’espace de débat citoyen sur la question
– vous avez envie de passer un bon moment : rencontrer des personnes sympathiques et avoir un bon alibi pour échanger.
Venez comme vous êtes, avec quelques euros en poche pour siroter la boisson de votre choix.

Retour sur l’atelier Scénario de BD à Réau

En octobre, Natacha et Ysolde ont accompagné Camille et Patrick, scénaristes et auteurs de bande dessinée pendant quatre séances dans le Centre Pénitentiaire de Réau. Retour en images sur leurs impressions.

On recherche notre premier.e salarié.e !

Champ Libre s’agrandit et a désormais besoin d’un.e personne pour l’aider à se développer et pour fluidifier l’organisation de l’ensemble de l’association.

Nous recherchons le/la premier.ère salarié.e de l’association, qui sera accompagné.e et épaulé.e par les membres bénévoles actifs, et plus particulièrement par les membres du bureau. Pour en savoir plus consultez la FICHE DE POSTE.

La première phase de recrutement est désormais close !
On vous tient au courant 🙂

Champ Libre

Revue de presse d’octobre

Vous n’avez pas suivi l’actualité de la prison ce dernier mois ?

Voici une petite piqûre de rappel : une revue de presse généreusement prêtée à Champ Libre par le bureau du Groupement Multiprofessionnel des Prisons (GMP).

On y apprend notamment :

  • Que la prison de Nîmes est en très forte suroccupation
  • Que les conditions de détention pour les détenu.e.s transgenres sont très préoccupantes
  • Que le Sénateur Antoine Lefebvre s’est vu confier une mission de contrôle sur les dépenses de santé des personnes détenues
  • Qu’un documentaire sur Serge Livrozet (ex-taulard de 77 ans devenu écrivain) intitulé « La mort se mérite » vient de sortir
  • On y trouve également une interview Henri Leclerc, grand pénaliste et ancien président de la Ligue des droits de l’homme, aujourd’hui farouche opposant à la loi antiterroriste

Télécharger la revue de presse

Percussions corporelles à la Maison d’Arrêt des Femmes de Versailles

En septembre, Champ libre a fait sa rentrée en musique !  Et avec le sens du rythme !

Tout cela grâce à Benjamin, percussionniste et prof au conservatoire national de musique, qui a animé un atelier percussion à la maison d’arrêt de Versailles. Il a ainsi montré aux participantes comment repérer et reproduire un rythme musical, a proposé une initiation aux bases de la percussion corporelle et même au beatbox. Au programme, blind tests, solos hip hop et beaucoup beaucoup de coordination ! Pour acquérir en quelques heures un certain sens du flow.

En tout cas, à la maison d’Arrêt de Versailles, on a entendu résonner de bon matin les performances enjouées et rythmées des participantes.

Revue de presse de septembre

Vous n’avez pas suivi l’actualité de la prison ce dernier mois ?

Voici une petite piqûre de rappel : une revue de presse généreusement prêtée à Champ Libre par le bureau du Groupement Multiprofessionnel des Prisons (GMP).

Télécharger la Revue de Presse

On y apprend notamment que :

  • le budget du ministère de la Justice va diminuer de 160 millions d’euros
  • Nicole Belloubet, la nouvelle Garde des Sceaux a pris ses marques en visitant des centres de détention
  • qu’elle juge « pertinent » les quartiers d’évaluation de la radicalisation
  • l’OIP continue de militer pour l’autorisation des téléphones portables en prison, une idée soutenue par Adeline Hazan, contrôleur général des lieux de privation de liberté,
  • le Conseil d’Etat a refusé de répondre à la requête de ces deux acteurs concernant la surpopulation de la maison d’arrêt de Fresnes
  • 90 nouveaux projets de prison sont en phase d’étude au sein de l’Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice

Sélection dans la sélection : on vous conseille la lecture des articles suivants (même si c’est totalement subjectif!)

  • « Avec les passagères du 109, seul bus direct pour Fleury-Mérogis », AFP Page 20
  • « Est-ce que la prison, c’est vraiment le Club Med ? » VICE, Page 22
  • « Le géographe et la prison », Le Monde, dernière page

Cet été, à l’Îlot on a joué aux JEUX VIDÉOS !

Cet été Champ libre et l’association Apoil ont ramené consoles et jeux vidéos à l’Îlot. L’occasion de faire du foot, des courses de voiture, de cuisiner des soupes à l’oignon et de cogner sur des pandas (mais c’est eux qui avaient commencé). Entre grands classiques, jeux collaboratifs et grosses bastons, il y a eu des rires, des cris et pas de larmes (ou alors seulement pour les mauvais perdants…).
L’association Apoil (pour Association des Passionnés d’Oeuvres Interactives et Ludiques) aime tout ce qui orbite le jeu sous toutes ses formes. Elle rassemble depuis plus de 10 ans les étudiants de tous les parcours autour d’une passion commune : le jeu. Élément moteur et incontournable est basée sur le campus d’Orsay.